Comment éviter le warping en impression 3D ?


Le warping en impression 3D est l’une des problématiques les plus courantes. Le warping, ou gauchissement en français, signifie le rétrécissement des coins de la pièce lors de l’impression.
L’objet se décolle dans un des coins et finit généralement par ne plus adhérer au plateau, et ce, peu importe la qualité d’impression.
Ce symptôme apparaît même sur les meilleures imprimantes 3D du marché, mais il a tendance à se produire sur une surface d’impression moyenne.
Heureusement pour nous, il existe des solutions simples pour résoudre le problème et réussir toutes ses impressions 3D.
Découvrons maintenant comment éviter le warping en impression 3D.

crédits : BentTek – Imprimeur3DPro

Les différentes solutions pour éviter le warping en impression 3D

Lorsque vous commencerez à imprimer des modèles avec une surface en contact avec le bed plus grande, vous serez beaucoup plus sujet au warping (gondolage), ce qui aura tendance à déformer vos réalisations. Mais augmenter le volume d’impression est un choix.
Et peu importe que vous utilisiez de l’ABS, du PLA ou du PETG… voici nos solutions.

Utiliser un plateau chauffant

La meilleure façon d’éviter à ses impressions 3D d’être touchées par le warping est d’utiliser un plateau chauffant.
L’utilisation de ce type de plateaux permet de maintenir la température juste en dessous du degré ou le filament se solidifie lors de sa sortie de la buse. Pas de panique cependant, on ne parle pas de hautes températures.
Pour régler votre plateau chauffant, faites le directement depuis votre slicer (Cura, Prusaslicer, Simplify 3D, Slic3r…).
Note importante : même si vous demandez à chauffer votre plateau à 60°C, certaines imprimantes 3D ont un mode économie d’énergie qui arrête la chauffe du bed après un certain temps.
Dans notre cas, sur une Creality CR10s Pro V2, nous avons tout simplement coupé le mode éco pour résoudre ce problème et empêcher que le plateau chauffe 10 min et ne s’arrête.

Utiliser un raft

L’utilisation d’un raft, ou radeau dans votre slicer permet également de limiter le warping car il va se répercuter sur ce dernier et non sur la pièce.
Cependant, prenez en compte que faire un radeau vous coûtera plus de filament et augmentera considérablement le temps de l’impression de votre pièce.
Pour les plus écolo d’entre nous, vous aurez compris que ce n’est pas la solution la plus « éco-friendly ».
Choisissez de faire un radeau en dernier recours.

La bordure ou la jupe

utilisation d'une bordure pour éviter le warping de mes impressions 3D

Plus économique et rapide à imprimer que le raft, la jupe ou la bordure (brim) ont le mérite d’être plus rapides à imprimer et consomment moins de filament. La bordure permet également de vérifier que vous avez réussi la première couche.
Cependant, malgré nos différents tests, elle s’avère moins efficace que le radeau pour luter contre le gauchissement.

Nettoyer le plateau d’impression 3D

Nous en parlons plus en détail dans l’article Comment nettoyer le plateau de son imprimante 3D ?, et même si cela peut paraître logique, un entretien régulier de son plateau limitera le warping ou le décollement complet de vos pièces d’impression et vous assurera de réussir tout objet imprimé.
Nous vous conseillons d’utiliser régulièrement de l’alcool isopropylique (IPA) ou de l’acétone (pour le verre) pour nettoyer votre bed et éliminer les résidus de dépôt de matière des anciennes impressions.

Utiliser de la laque pour cheveux

L’utilisation de laque ou spray pour cheveux avant le début de l’impression est également une solution utilisée par certains makers.
En effet, la laque pour cheveux permet d’augmenter le niveau d’adhérence du plateau de votre imprimante 3D.
Une fois le plateau bien laqué (n’en mettez pas trop), faites vos premiers tests.

Le ruban Blue Tape pour éviter le warping de votre impression 3D

Une autre des solutions les plus utilisées par les concepteurs de pièces imprimées en 3D est l’emploi de ruban Blue Tape.
Cet adhésif est utilisé dans le bricolage et la peinture et à une surface rugueuse et adhérente. C’est une solution économique qui vous assurera dans la majorité des cas que votre pièce subisse du warping ou un décollement total en cours d’impression.

En conclusion

Si vous êtes sûrs des réglages de votre plateau, du gcode, du fichier STL et de votre carte SD, partez sur une des solutions ci-dessus pour éviter le warping sur votre impression 3D.
Et si vous imprimante ne possède pas de plateau chauffant, nous vous conseillons très fortement d’investir dedans.
Évitez l’utilisation intempestive du raft à cause de la quantité de filaments qu’il nécessite, dans le cas contraire, vous y laisserez quelques bobines.
Testez aussi les rubans adhésifs type Blue Tape qui sont faciles à installer, à enlever et sont peu coûteux.

Enfin, comme à chaque fin de conseil, faites vos prototypes avant de lancer des impression de dizaines d’heures. En effet, l’utilisation de prototypage rapide vous fera économiser du temps, de l’énergie, des consommables et de la bobine.

A présent, vous avez toutes les cartes en main pour réussir vos première couches et donc tous vos objets imprimés en 3D.

Comment éviter le warping sur ses impressions 3D

article rédigé le 28/07/2021

5/5 - (6 votes)

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


pour ne rien manquer et accéder en exclusivité à nos guides et articles.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *